Aller au contenu principal

Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise

L’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN) produit des analyses, décrypte les tendances et actualise des données pour les collectivités. C’est un outil partenarial d’aide à la décision pour les élus et une ressource pour la compréhension et la mémoire des territoires.

La population du bassin de vie nantais et de la Loire-Atlantique croît 2 fois plus vite que celle de la France

La population française s’est accrue de 1 563 000 personnes en 5 ans

La France métropolitaine compte, en 2013, 63 700 000 habitants. La croissance de la population française s’est ralentie entre 2008 et 2013 (+ 0,5% par an contre 0,7% par an entre 1999 et 2008). La croissance de la population française est portée essentiellement par le solde naturel. Celui-ci représente 81% de la croissance et le solde migratoire 19%.

Au niveau national, la croissance ne s’opère pas de manière homogène ; la carte ci-dessous met en évidence les zones de forte croissance que sont la région parisienne, les grandes agglomérations, le couloir rhodanien, le littoral et certaines zones retro littorales.

Le grand Ouest de la France fait partie de ces zones les plus dynamiques : le département de la Loire-Atlantique, l’aire urbaine de Nantes, le Pôle métropolitain Nantes Saint-Nazaire, Nantes Métropole ont des taux de progression démographique supérieurs ou égaux à 1% par an, soit le double de la moyenne nationale.

 

Le dynamisme démographique de la métropole nantaise se confirme

Nantes Métropole compte 609 200 habitants en 2013, soit une croissance annuelle de +1,0% par an. Cette croissance est plus rapide que celle observée au début des années 2000 (+0,5% par an).

Comparée aux grandes agglomérations françaises, la croissance de la métropole nantaise est comparable à celles de Lyon et Bordeaux  (+1,0% par an) et derrière celles de Montpellier (+1,6%), Rennes (+1,2%) et Toulouse (+1,1%).

Sources : Insee

 

A l’échelle du Grand Ouest, la part de la croissance démographique sur le territoire de Nantes Métropole se renforce

Relativement aux croissances démographiques des territoires avec lesquels l’agglomération nantaise est en interaction, la part de la métropole s’est accentuée :

A titre d’exemple, la croissance démographique de Nantes Métropole représente 19 % de la croissance régionale aujourd’hui (contre 9 % au début des années 2000).

Sources : Insee

Le solde naturel reste le moteur principal de la croissance démographique métropolitaine

Entre 2008 et 2013, on compte 5 672 habitants supplémentaires chaque année sur Nantes Métropole (dont 33% sur le territoire de la ville de Nantes), contre + 2 929 entre 1999 et 2008. Parmi les moteurs de ce dynamisme, le solde naturel joue une part prépondérante : il représente 62% de l’accroissement démographique de la métropole. Quant au solde migratoire, il est estimé à 38% de la croissance.

Pour aller plus loin, retrouvez ci-dessous dans des graphiques animés les derniers chiffres de population des 23 intercommunalités de Loire-Atlantique ainsi que des 24 communes de Nantes Métropole   :

 

 

 

 

 

Partagez