Aller au contenu principal

Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise

L’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN) produit des analyses, décrypte les tendances et actualise des données pour les collectivités. C’est un outil partenarial d’aide à la décision pour les élus et une ressource pour la compréhension et la mémoire des territoires.

Pratiques et habitudes alimentaires des ménages de la métropole nantaise : focus sur les œufs.

En cette période d'éclosion d’œufs chocolatés, et après un dossier spécifique sur la volaille, l’Auran présente quelques chiffres clés portant sur les oeufs frais.

Les demandes sociétales et les interrogations soulevées par les acteurs publics, les professionnels, les réseaux associatifs et les citoyens sur les enjeux actuels autour de l’alimentation conduisent à porter aujourd’hui une attention de plus en plus forte aux mutations en cours en lien avec l’agriculture et les flux logistiques, l'environnement et la transition écologique, l'économie et l'emploi, la santé et le bien-être, la qualité et le plaisir gustatif, la traçabilité et la proximité, la précarité et l’accessibilité…

En 2018, l’Auran a livré les principaux résultats de la première enquête réalisée sur les pratiques et habitudes alimentaires des ménages de la métropole nantaise. Ces résultats font émerger les grands champs de questionnements, d’enjeux, de perspectives… pour les territoires ligériens et les parties prenantes du système alimentaire à l’échelle locale. Plusieurs angles thématiques ont été traités en transversalité favorisant ainsi l’analyse croisée entre contraintes économiques et budget, formats de vente et lieux d’achat, et représentations, perceptions des choix…
Le questionnaire portait également sur la place du « local » et du « bio » dans les pratiques alimentaires des ménages (définition du local, connaissance des productions, consommation de produits locaux…) ainsi que sur les liens entre santé, alimentation et environnement (attentes, représentations, évolutions des habitudes alimentaires, sensibilité environnementale…). Menée auprès d’un échantillon représentatif de plus de 1500 ménages à l’échelle de la métropole nantaise, cette enquête a été complétée par l’animation le 27 juin 2018 d’un atelier d’échanges sur les pratiques et habitudes alimentaires avec des parents enquêtés accompagnés de leurs enfants. L’étude a ciblé sur l’alimentation à domicile et sur 8 produits frais de consommation courante parmi les productions majeures à l’échelle locale : lait, œufs, yaourt et produits laitiers, poisson frais, viande bovine, volaille, fruits frais et légumes frais.

Les résultats sont présentés dans 4 synthèses et 1 rapport accessibles sur le site internet de l’Auran :
Les synthèses de l’Auran #30 « L’alimentation, au cœur de nouveaux enjeux territoriaux »
Les synthèses de l’Auran #31 « Comment nourrir 630 000 habitants de l’agglomération nantaise avec une alimentation de qualité ? »
Les synthèses de l’Auran #32 « Manger local, nouvelles attentes, nouvelles questions… »
Les synthèses de l’Auran #33 « Manger et en parler »
Pratiques et habitudes alimentaires des ménages

Source complémentaire : CNPO (interprofession des oeufs).
  • 217 œufs

    sont consommés en moyenne par chaque Français annuellement

  • 1 ménage

    sur 10 de la métropole nantaise n’achète jamais (ou presque) d’œufs

  • 6 %

    des ménages de la métropole nantaise disposent de leurs propres poules pondeuses

  • 70 %

    des ménages de la métropole nantaise achètent habituellement leurs œufs en grande et moyenne surface

  • 46 %

    des ménages de la métropole nantaise achètent régulièrement des œufs locaux

  • 27 %

    des ménages de la métropole nantaise achètent régulièrement des œufs frais issus de l’agriculture biologique et avec une origine locale

Partagez