Aller au contenu principal

Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise

L’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN) produit des analyses, décrypte les tendances et actualise des données pour les collectivités. C’est un outil partenarial d’aide à la décision pour les élus et une ressource pour la compréhension et la mémoire des territoires.

L'entrepreneuriat passé au crible des créations d'établissements

Dirigeants ou futurs dirigeants, vous aurez « deux jours pour accélérer vos projets » les 20 et 21 novembre à Nantes.
Entreprendre c’est un état d’esprit. C’est aussi un parcours qui peut être fait de réussites, d’échecs et d’expériences. 882 entreprises ont cessé leur activité en Loire-Atlantique en 2018 quand près de 14 000 nouvelles entreprises étaient créées. Tout projet entrepreneurial passe par la phase de création d’activité. Cet article se concentre sur cette étape clé de la création sur la métropole nantaise en 2018. L’indicateur des créations d’établissements donne des éléments sur la dynamique entrepreneuriale du territoire, en caractérisant les créations par secteur d’activité et par taille d’établissement. Pour aller plus loin, cet indicateur pourrait être complété par un suivi des parcours entrepreneuriaux, une évaluation des taux de survie et de la création d’emploi.

8 645 créations d’établissements en 2018 sur la métropole. C’est le plus haut niveau de création d’établissements jamais atteint sur la métropole nantaise. Les créations ont connu une forte hausse en 2009 suite à la création du statut d’auto-entrepreneur, aujourd’hui appelé micro-entrepreneur. Nantes est la 8ème grande agglomération française hors Paris pour le nombre de créations d’établissements en 2018 derrière Montpellier, Toulouse, Nice, Bordeaux, Lille, Lyon et Marseille. Bordeaux enregistre 1,8 fois plus de créations que Nantes en 2018.

42 % de créations en plus en 2018 par rapport à 2013. Cette hausse de l’entrepreneuriat est générale au niveau national mais elle est particulièrement marquée dans les métropoles puisque la croissance des créations s’élève à 27 % en France sur cette même période. Ce qui explique en partie ces forts taux de croissance des créations : toutes les grandes métropoles dans lesquelles se sont développés les services de Véhicules de Transport avec Chauffeur et surtout de livraison de repas à vélo ont connu une accélération des créations d’établissements. Les activités de livraison portent 35 % de la croissance des créations entre 2017 et 2018 dans les métropoles. Nantes n’est cependant pas la championne de la croissance de l’entrepreneuriat : Bordeaux, Lyon et Toulouse connaissent des taux de croissance qui dépassent les 50 %.

28 % des créations en région Pays de la Loire et 60 % des créations en Loire-Atlantique se concentrent sur la métropole nantaise. En Loire-Atlantique, hors Nantes Métropole, ce sont les Communautés de Communes d’Estuaire et Sillon et de Clisson Sèvre et Maine Agglo qui connaissent la plus forte augmentation des créations sur les 5 dernières années avec respectivement 259 et 436 établissements créés en 2018. En revanche, toutes les intercommunalités de Loire-Atlantique ne participent pas à l’embellie des créations sur cette période, même si la tendance s’inverse sur la dernière année pour la majorité d’entre elles.

16 établissements créés pour 100 existants en 2018 à Nantes Métropole. C’est le plus fort taux de créations rapportées au tissu économique en Loire-Atlantique.

20 % des créations se concentrent sur 3 activités en 2018 : Le conseil pour les affaires et autres conseils en gestion, les activités des coursiers, puis les agences immobilières. Les coursiers à vélo sont encore nombreux à avoir créé leur établissement avec 616 créations. C’est même l’activité qui compte le plus grand nombre de créations d’établissements au niveau national.

95 % des établissements créés à Nantes Métropole en 2018 ne comptent aucun salarié et 0,5 % en comptent plus de 10. 98 % des établissements créés dans l’activité de « conseil pour les affaires et autres conseils de gestion », activité qui compte de loin le plus de création en 2017 avec 648 établissements créés, n’ont aucun salarié à leur lancement. Cette caractéristique de l’absence d’effectifs salariés à la création est générale au niveau national et reflète logiquement une étape du parcours entrepreneurial.

0,4 % des établissements créés en 2018, c’est ce que représentent les start-up, c’est-à-dire ces nouvelles entreprises avec un fort potentiel de croissance. Quand on parle d’entrepreneuriat, on parle certes d’entrepreneuriat innovant mais aussi et surtout de créations d’activités individuelles plus classiques dans le conseil, les professions libérales et l’artisanat.

Sources : Insee, Auran.
  • 8 645

    créations d’établissements en 2018 sur la métropole

  • 42 %

    de créations en plus en 2018 par rapport à 2013

  • 28 %

    des créations en région Pays de la Loire et 60 % des créations en Loire-Atlantique se concentrent sur la métropole nantaise.

  • 16

    établissements créés pour 100 existants en 2018 à Nantes Métropole

  • 20 %

    des créations se concentrent sur 3 activités en 2018

  • 95 %

    des établissements créés à Nantes Métropole en 2018 ne comptent aucun salarié

Partagez