Aller au contenu principal

Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise

L’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN) produit des analyses, décrypte les tendances et actualise des données pour les collectivités. C’est un outil partenarial d’aide à la décision pour les élus et une ressource pour la compréhension et la mémoire des territoires.

Portrait des déplacements domicile-travail dans l'agglomération nantaise

Au premier trimestre de l’année 2016, l’Auran a publié un atlas sur les navettes domicile-travail. Ce document a pour objet de présenter et illustrer, à l’échelle de la métropole nantaise et de l’ensemble des communes qui la compose, les grandes dynamiques des déplacements domicile-travail. Cet atlas, axé sur la mobilité des actifs de la métropole nantaise, se veut factuel et ne constitue qu’un élément d’un travail plus global de l’Auran visant à qualifier au mieux la mobilité des habitants de la métropole nantaise. Il sera notamment complété dans les prochains mois par des analyses issues de l’Enquête Déplacements Grand Territoire. L’atlas a principalement été conçu à partir des dernières données exploitables de l’INSEE sur la mobilité des actifs (« mobilités professionnelles des individus : commune de résidence / commune de travail », RP2012 et RP2007 - exploitation complémentaire).

Aujourd’hui les déplacements pour le travail représentent 20,5% des déplacements quotidiens des habitants de Nantes Métropole, soit plus d’un déplacement sur cinq (source EDGT 44 de 2015).

 

Structure des navettes domicile-travail

Pour ce qui est de la structure des navettes domicile-travail à l’échelle de Nantes Métropole, les flux internes (« j’habite et je travaille sur ma communauté de commune ») sont largement majoritaires. Ainsi :

Structure des navettes domicile-travail sur Nantes Métropole, évolution depuis 2007

Extrait de l’atlas domicile-travail, structure des navettes sur Nantes Métropole

Ce constat est vrai pour la métropole nantaise, mais également pour les principales agglomérations françaises (hors Paris, Lyon, Marseille) pour lesquelles la structure reste similaire (20 à 30% de flux entrants, 60 à 70% de flux internes, 5 à 10% de flux sortants).

Pour ce qui est de la métropole nantaise, une très large majorité des actifs entrants sur le territoire habitent la Loire-Atlantique (80 %, dont 27% habitent le pôle métropolitain Nantes St-Nazaire), et dans une moindre mesure, la majorité des actifs allant travailler en dehors de la métropole restent en Loire-Atlantique (61 %, dont 23% vers le pôle métropolitain Nantes St-Nazaire).

 

Navettes domicile-travail et modes de déplacement

A l’échelle de Nantes Métropole, on constate que pour l’ensemble des navettes (entrantes / internes / sortantes), l’usage de la voiture a diminué entre 2007 et 2012, au profit de celui des Transports Collectifs. Ce report modal reste toutefois contrasté selon les types de flux, la part de la voiture baisse plus fortement sur les navettes internes à la métropole que sur les navettes d’échanges entre Nantes Métropole et l’extérieur.

 

Détail pour chaque commune de la métropole des principaux flux domicile-travail

L’atlas domicile-travail présente pour chacune des 24 communes de Nantes Métropole une double-page recensant les principales caractéristiques des navettes domicile-travail :

  • structure des navettes domicile-travail en lien avec la commune (flux entrants / internes / sortants, évolution 2007-2012, parts modales voiture et transport en commun, lien au nord/sud de la Loire-Atlantique)
  • lieu de résidence des actifs travaillant sur la commune
  • lieu de travail des actifs de la commune
  • chiffres clés

 

Extrait de l’atlas domicile-travail, détail des navettes pour la commune de Nantes

 

Pour aller plus loin, retrouvez en téléchargement l'Atlas domicile-travail dans son intégralité.

 

Partagez