Aller au contenu principal

Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise

L’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN) produit des analyses, décrypte les tendances et actualise des données pour les collectivités. C’est un outil partenarial d’aide à la décision pour les élus et une ressource pour la compréhension et la mémoire des territoires.

Qui sont les touristes d'agrément qui visitent la métropole nantaise?

Participant à la dynamique économique et au rayonnement des territoires, le tourisme d’agrément s’est développé de façon importante ces dernières années dans la métropole nantaise. Le territoire dispose désormais d’une image reconnue au sein des destinations urbaines et culturelles françaises, sous l’impulsion du Voyage à Nantes qui met en scène l’art dans la ville.

Mais qui sont ces visiteurs qui viennent découvrir notre territoire ? Sont-ils de passage ou en séjour ? Quand viennent-ils dans l’année ? Où séjournent-ils ? Combien dépensent-ils ? Quelle perception ont-ils du territoire ? Ces éléments de connaissance des clientèles contribuent à guider l’action publique et les acteurs du tourisme pour développer la destination.

 

Quelques chiffres pour dresser un portrait de cette clientèle touristique de loisirs :

1 735 000 visiteurs d’agrément sur le territoire de la métropole nantaise sont estimés pour l’ensemble de l’année 2016, soit 4,2% de plus qu’en 2015. Ces visiteurs ont des raisons diverses de venue : découvrir la ville, visiter les Machines de l’Ile ou un musée, assister à un concert, rendre visite à des amis ou de la famille, etc…

38 % de la fréquentation a eu lieu lors de l’évènement estival Le Voyage à Nantes, sur la période juillet/août. C’est la période d’affluence pour les visiteurs touristiques d’agrément. Les « ailes de saison » en avril, mai, juin, et septembre représentent 27 % de la fréquentation annuelle, avec des pics de fréquentation lors des ponts du printemps et ainsi que pendant la quinzaine précédant le mois de juillet et suivant le mois d’août.

43 % des visiteurs sont des touristes, qui dorment au moins une nuit sur place, et 57 % font une excursion d’une journée. L’été, 9% des excursionnistes sont en réalité des « touristes déguisés » qui séjournent à proximité, notamment sur la côte Atlantique.

3 nuitées, c’est la durée moyenne de séjour des touristes d’agrément sur l’ensemble de l’année en hébergement payant. La métropole est, comme la plupart des villes, une destination de court séjour. 55 % des touristes font au moins une nuit en hébergement payant.

19 % des visiteurs sont des séniors, retraités. Préférant éviter les périodes de vacances scolaires, ils sont un peu moins nombreux en été (15%) et préfèrent voyager sur les ailes de saison (29%).

 

A Nantes, plus d’un touriste sur quatre en visite pour une raison d’agrément réside en Ile de France. Il s’agit du 1er territoire de provenance de la clientèle touristique de la métropole nantaise, et ce quelle que soit la période de l’année. De façon générale, c’est le premier bassin émetteur en France, du fait de sa concentration de population.

30% des visiteurs voyagent pour un motif affinitaire, c’est-à-dire qu’ils rendent visite à des parents ou à des amis. Ces derniers, résidents du territoire, en sont ainsi des « ambassadeurs » et permettent de relayer et de faire rayonner la destination dans leurs réseaux.

Le touriste venu pour un motif de loisir (pour la destination en premier lieu) dépense en moyenne 60,10 € par nuitée, soit deux fois plus que celui venu pour raison affinitaire. 78 % des touristes venus pour un motif de loisir choisissent un hébergement marchand contre seulement 12 % des touristes en affinitaire.

 

 

 

Pour en savoir plus :

Synthèse de l'AURAN n°21 : Qui sont les touristes d'agrément qui visitent la métropole nantaise?

  • 1 735 000

    visiteurs touristiques pour un motif d’agrément/loisir en 2016 dans la métropole nantaise

  • 38 %

    de la fréquentation a lieu en juillet et en août

  • 43 %

    sont des touristes (ont séjourné au moins une nuit sur place)

  • 3 nuitées

    en moyenne en hébergement marchand

  • 19 %

    des visiteurs sont des séniors, retraités

  • 1/4

    de la clientèle provient de Paris

  • 30 %

    des visiteurs viennent pour rendre visite à de la famille ou des amis

  • 60

    par jour et par personne dépensés en moyenne par les touristes venus pour découvrir la destination

Partagez