Aller au contenu principal

Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise

L’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN) produit des analyses, décrypte les tendances et actualise des données pour les collectivités. C’est un outil partenarial d’aide à la décision pour les élus et une ressource pour la compréhension et la mémoire des territoires.

Les vecteurs de chauffage des ménages en Loire-Atlantique

78% des logements du département de la Loire Atlantique sont chauffés à l’électricité (41%) ou au gaz naturel (37%). L’électricité constitue le vecteur énergétique dominant sur le département, notamment au sein des communes périurbaines non raccordées au réseau gaz naturel.
Par ailleurs, le gaz naturel constitue l’énergie prédominantes pour le chauffage des logements au sein des communes urbaines.

72% des logements chauffés au gaz naturel sur la Loire-Atlantique se concentrent au sein de la métropole nantaise et de l’agglomération nazairienne

75 000 c’est le nombre de logement chauffés au Bois Energie, ce qui représente la 3ème énergie de chauffage des ménages en Loire-Atlantique. Il constitue le mode de chauffage prédominant des communes situées au Nord du département en majorité non desservies par le réseau de gaz naturel.

La présence d’une ressource locale potentiellement accessible pour les ménages du territoire combiné à un prix relativement peu chère constituent des facteurs explicatifs de la diffusion du bois énergie au sein de ces communes.

Même si la Loire-Atlantique détient une part globalement faible (7,1%) de logements chauffés au fioul comparé au niveau national et régional (12%), 20% des communes détiennent plus de 20% de leur parc de logements chauffés au fioul. Il s’agit de communes au parc d’habitat majoritairement diffus de grands logements équipés de chaudières individuelles.

 

  • 78 %

    des logements du département de la Loire Atlantique sont chauffés à l’électricité

  • 72 %

    des logements chauffés au gaz naturel sur la Loire-Atlantique se concentrent au sein de la métropole nantaise et de l’agglomération nazairienne

  • 75 000

    c’est le nombre de logement chauffés au Bois Energie

  • 20 %

     des communes du département détiennent une part significative de leur parc de logements (> 20%) chauffés au fioul

Partagez