Aller au contenu principal

Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise

L’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN) produit des analyses, décrypte les tendances et actualise des données pour les collectivités. C’est un outil partenarial d’aide à la décision pour les élus et une ressource pour la compréhension et la mémoire des territoires.

Le réseau des AMAPs en Loire-Atlantique

Les AMAPs (Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) ont été créées en France dans les années 2000 dans l’objectif de rapprocher les consommateurs des producteurs.

Les consommateurs s’engagent à acheter et à payer à l’avance une partie de la production agricole des producteurs partenaires et à animer l’association.  En contrepartie, le producteur s’engage à livrer un « panier » de produits agricoles auprès des consommateurs membres de l’association.

Il existe 122 structures de type AMAPs sur le département de la Loire-Atlantique, dont 76 se situent au sein de la métropole nantaise.

Ce type d’échanges concerne environ 8 500 familles à l’échelle du département qui consomment de façon plus ou moins régulière des paniers issus d’AMAP et près de 5000 ménages sur l’agglomération nantaise.

La fréquence de distribution est généralement hebdomadaire mais est fortement variable d’une AMAP à une autre. Elle peut être mensuelle voire trimestrielle selon le type de produits et leur saisonnalité.

Les AMAPs proposent une diversité de produits à l’image de la production agricole du territoire : légumes, fruits, produits carnés (bovins, ovins, porcins, volailles), œufs, produits laitiers (vache, chèvre et brebis), miel, sel, légumes secs…
22 AMAPs proposent du poisson et produits de la mer (14 sont spécialisées dans ce seul produit).

192 producteurs sont en lien avec au moins une AMAP du département.

Les producteurs approvisionnant les AMAP de Loire-Atlantique sont en très grande majorité situés au sein du département (75% de l’ensemble des producteurs). 21% sont situés dans les autres départements des Pays de la Loire et 4% hors des Pays de la Loire principalement liés à l’approvisionnement en agrumes (Corse en majorité).

La distance d’approvisionnement moyenne des produits proposés par les AMAPs du département est de 34 kms (hors agrumes et poissons). La distance d’approvisionnement est de moyenne est de 38 kms pour les AMAPs situés sur le territoire de la métropole nantaise, 24 kms pour les AMAPs situés sur le département de la Loire-Atlantique hors métropole nantaise.  

 

Distances d’approvisionnement des AMAPs de Loire-Atlantique par les producteurs liés à au moins une AMAP

  • 122

    structures affiliées au réseau des associations pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) en Loire-Atlantique. 60% d’entre elles sont situées au sein de la métropole nantaise

  • 75 %

    des producteurs liés à au moins une AMAP de Loire-Atlantique sont situés au sein même du département, 96% en région Pays de la Loire

  • 34 km

    de distance moyenne parcourue par les produits proposés par les AMAPs de Loire-Atlantique (hors agrumes et poissons)

  • 1,8 %

    des ménages de l’agglomération nantaise consomment de façon plus ou moins régulière des paniers issus d’AMAPs

Partagez