Aller au contenu principal

Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise

L’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN) produit des analyses, décrypte les tendances et actualise des données pour les collectivités. C’est un outil partenarial d’aide à la décision pour les élus et une ressource pour la compréhension et la mémoire des territoires.

Le phénomène start-up s’accélère

240 : C’est le nombre d’entreprises qui peuvent être considérées comme des start-up aujourd’hui en Loire-Atlantique. Ce sont des entreprises qui ont été créées il y a moins de 5 ans, qui comptent moins de 20 salariés, et qui ont un potentiel de croissance important. Les start-up nourrissent l’espoir d’attractivité et de création d’emplois sur les territoires. La dynamique de l’entrepreneuriat innovant est fortement encouragée par les pouvoirs publics. Le Président de la République déclarait d’ailleurs en avril 2017 : « Une start-up nation est une nation où chacun peut se dire qu’il pourra créer une start-up. Je veux que la France en soit une. »

16 : Parmi les entreprises nantaises de l’écosystème start-up, 16 ont transformé l’essai pour passer le cap des 20 salariés et 4 d’entre-elles avaient même plus de 100 salariés en 2016. Ces entreprises ont quitté la liste des start-up pour rejoindre celle des scale-up. Une scale-up est une entreprise qui a identifié son produit / marché et a obtenu des résultats commerciaux notables. Les start-up et scale-up représentent environ 2 000 emplois, ce qui équivaut à 0,7 % de l’emploi à l’échelle de Nantes Métropole.

1 % : Les start-up sont rares dans la sphère de l’entrepreneuriat. On estime qu’elles représentent 1 création d’activité sur 100 en 2016 à Nantes. Elles sont par ailleurs concentrées dans la ville puisque 63 % des entreprises recensés sur le département de Loire-Atlantique sont localisées à Nantes et 87 % à Nantes Métropole. Par ailleurs 40 % d’entre-elles partagent des lieux de travail dédiés (incubateurs, pépinières d’entreprises, espaces de coworking).

7  programmes d’accélération ont émergé sur le territoire nantais depuis seulement un peu moins de 2 ans. Ce type d’offre était jusqu’alors quasi inexistant. Un accélérateur est une offre d’accompagnement à but lucratif, disposant d’un modèle de candidature ouverte et proposant des aides aux entrepreneurs (idée, constitution d’équipes, financement, mentorat, formation, international...) et des événements pour une période déterminée, en échange d’actions. Dans le même ordre d’idée, 6 des 8 incubateurs aujourd’hui actifs sur le territoire ont été lancés il y a moins de 2 ans. Un incubateur est une structure d’accompagnement de projets de création d’entreprise. L’incubateur peut apporter un appui en termes d’hébergement, de conseil et de financement, lors des premières étapes de la vie de l’entreprise alors que l’accélérateur intervient sur des projets plus matures.

Ce travail sur l’écosystème des start-up a été mené par l’Auran, en lien avec les acteurs locaux, dans le cadre de l’observatoire de l’emploi et de l’économie. Il s’inscrit plus particulièrement dans un cycle d’études sur la transition numérique de l’économie locale, qui a déjà fait l’objet d’une première publication ( > consulter la publication )

Sources : Auran, l’accélération du phénomène start-up à Nantes, juin 2017
INSEE, Sirene 2016
  • 240

    start-up aujourd’hui en Loire-Atlantique

  • 16

    ont transformé l’essai pour passer le cap des 20 salariés

  • 1 %

    de la création d’activité en 2016 à Nantes

  • 7

    programmes d’accélération ont émergé sur le territoire nantais en un peu moins de 2 ans

Partagez